Villadalésia & Co partenaire du FORUM ART MATTERS à Paris le 22 Octobre

Villadalésia & Co partenaire

du FORUM ART MATTERS

à Paris le 22 Octobre

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.artmattersforum.com

Aline PUJO, Présidente du IACCA et créatrice du Forum ART MATTERS répond aux questions de Villadalésia & Co :

Villadalésia & Co : Aline PUJO, vous êtes à l’initiative du ART MATTERS FORUM qui se tiendra à Paris le 22 Octobre prochain. Pouvez-vous nous expliquer comment cette idée est née et à qui cet événement s’adresse ?

Aline PUJO : En 2004, j’ai lancé un cycle de réunions informelles entre conservateurs de collections d’entreprise pour échanger des expériences et développer une réflexion. Ces rencontres ont débouché en 2007, sur la création d’une association internationale, le IACCCA. Le succès du IACCCA qui regroupe aujourd’hui une quarantaine des collections les plus importantes du monde, m’a incité à aller plus loin. Le forum Art Matters répond au besoin d’élargir le champ de ces rencontres pour faire face à l’intérêt croissant que suscite l’art contemporain parmi les entrepreneurs et au développement de nouvelles formes de collaboration entre les entreprises et les artistes.
L’engagement des entrepreneurs est multiple et les actions foisonnantes : des résidences d’artistes aux commandes d’œuvres d’art pour des bâtiments, des collections d’art contemporain aux financements de projets artistiques éphémères, des actions collaboratives avec le personnel de l’entreprise aux créations de fondations accessibles au grand public …

Villadalésia & Co : Vous êtes Présidente du IACCCA. De quoi s’agit-il ?

Aline PUJO : Le IACCCA est l’unique association internationale qui réunit les conservateurs des plus grandes collections d’entreprises. C’est un lieu d’échange où les conservateurs partagent expertises et connaissances.
Nous œuvrons pour améliorer l’image et le professionnalisme des collections d’entreprises. Ce qui a été couronné de succès par notre élection récente comme organisme affilié de l’ICOM qui est l’organisation de référence pour tous les musées du monde.

Villadalésia & Co : Vous semblez être convaincue que le dialogue entre les entreprises et le monde de l’Art est possible. Pourquoi cela et quelles sont les passerelles que vous imaginez dans l’avenir entre deux univers aussi distincts ?

Aline PUJO : Cette histoire d’amour entre l’entreprise et l’art ne date pas d’hier, Shiseido, par exemple, collectionne depuis plus de 100 ans !
Migros, en Suisse a développé l’accès à la Culture pour tous après la 2ème guerre mondiale. Dans les années 80, l’entreprise citoyenne avait le souci de s’impliquer par des aides dans l’humanitaire, le social et le culturel ; regardez les programmes de la Caixa en Espagne ou la Caisse des dépôts en France. Plus récemment, les entreprises imaginent des programmes pour éveiller la curiosité de leurs salariés. Ils portent autant d’intérêt à la qualité de leurs actions philanthropiques qu’à l’accompagnement et la médiation de l’art contemporain auprès du personnel.
Les exemples foisonnent !
Venez au Forum Art Matters : Entrepreneurs and their Art Stories, pour écouter et voir les exemples internationaux les plus inédits…

Comments are closed !